LA NOUVELLE RUSSIE

Ils s’appellent Visyagin, Pavel ou Irina. Habitants dans les régions de la Nouvelle-Russie, ils vivent depuis près d’un an dans les régions séparatistes  de Lougansk et de Donetsk. Médecins, fonctionnaires, volontaires ou militaires de carrière, artistes ou retraités, ils vivent tous à l’heure de la nouvelle Russie. Entre bombardements, crise politique et un futur économique incertain, ils vivent au quotidien dans cette « Union des républiques populaires » que ni l’Europe ni la Russie n’a officiellement reconnue.
Certains se battent pour un idéal qui s’est écroulé avec L’URSS en 1991, d’autres défendent leurs propres terres contre ceux que les médias russes appellent les banderas ou fascistes ukrainiens. La nostalgie de l’empire soviétique reste présente parmi la majorité des hommes et des femmes que j’ai pu rencontrer et photographier. Mais derrière l’idéal, il y a le quotidien, un état de siège permanent ou chacun est livré à lui-même. Abandonnée, la population civile attend sans savoir à quoi elle doit se préparer. Les bombardements rythment la journée, des bruits sourds qui font planer un calme incertain avant une tempête où chaque camp essayera de faire reculer l’autre. Au prix de la vie des civils.

http://info.arte.tv/fr/lougansk-donetsk-la-nouvelle-russie-en-15-photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *